Projets

Parc du Heyritz

Strasbourg / France

Projet récompensé par le Grand Prix de l’Aménagement Urbain et Paysager 2015 du Moniteur.

Ce projet a été pensé de manière à intégrer pleinement le bassin. Ce dernier ne constitue pas une limite mais fait partie intégrante du parc, il est LE bassin de ce parc : son miroir d’eau. La réelle limite du parc se trouve être la lisière nord, constituée par l’alignement d’arbres le long du quai Louis Pasteur. La lisière sud se matérialise progressivement par les nouvelles constructions, les jardins pénétrant littéralement les espaces bâtis.

De plus, le parc constitue une épaisseur à l’échelle de la ville ; il ne s’arrête pas réellement à la route de l’Hôpital mais est considéré jusqu’à l’Étoile en tout cas dans sa logique et réponse à l’échelle de la ville. Un axe fort, support d’activités, offre une structure fédératrice permettant de générer un ensemble cohérent entre les 3 entités - Heyritz, Centre administratif, Étoile - tout en prenant en compte la spécificité fonctionnelle et paysagère de chacune. Ainsi défini, le squelette permettra dans le temps de soutenir aisément la fragilité et la spontanéité des espaces "naturels" du parc. Percevoir le parc à différentes échelles, le découvrir différemment au gré des cheminements ; l’usager découvre de véritables tableaux vivants depuis la berge nord (quai Louis Pasteur) : « je suis spectateur, contemplatif,… au sud je deviens acteur au contact des jardins de la terre à l’eau… ».

Ouvert au public fin août 2014, le parc du Heyritz dote Strasbourg de l’espace paysager qui lui manquait à son entrée ouest, au début du nouveau secteur d’urbanisation de la capitale alsacienne.

parc_du_heyritz_01.jpg
parc_du_heyritz_06.jpg